"; } ?>

1839, la crise de la coalition

La crise de 1839, dite de la coalition, a été l’occasion de débats constitutionnels majeurs sur le principe même de la responsabilité parlementaire des ministres et de la prérogative royale. Elle illustre le cas d’une conjonction des oppositions, d’accord pour renverser le ministère, mais incapables de gouverner ensemble. C’est à l’occasion de cette crise que sont formulés clairement les principaux fondements doctrinaux de l’anti-parlementarisme, tel qu’il s’énoncera jusqu’en 1958.


Les articles

| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 |


www.droitpolitique.com / Encyclopédie de droit politique
Webdesign : Abel Poucet / Création graphique : Catherine Szpira